Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 21:01

La Serraz

La Serraz débarrassée des bois pourris qui l'encombraient coule maintenant paisiblement et c'est un plaisir de contempler les reflets du ciel et de regarder passer les truites dans son eau claire.

La hutte des castors

Je vais faire un tour dans le pré pour jeter un coup d'oeil sur la hutte des castors.

Un arbre abattu début novembre Le bûcheronnage a commencé. La verdure comestible commence à se raréfier et les castors ont maintenant besoin de faire provision d'écorce pour se nourrir tout l'hiver.

Une des nombreuses touffes d'Armillaires couleur de miel

Sur le sentier, il y a partout des touffes d'Armillaire couleur de miel, "Les souchettes".

Armillaria mellea=Armillaire couleur de miel (Comestible jeune-Attention aux exemplaires âgés ou mal conservés) (1)

Armillaria mellea=Armillaire couleur de miel (Comestible jeune-Attention aux exemplaires âgés ou mal conservés) (2)

 

Ce champignon est un parasite virulent. Il attaque les arbres encore vivants par les hyphes de son mycelium et provoque le "pourridié" des racines. En promenade en forêt avec deux personnes de ma famille, nous avons vu ainsi, un arbre de grande taille, envahi d'armillaires, tomber avec un grand fracas devant nous. C'était très impressionnant.

Armillaria mellea=Armillaire couleur de miel (Comestible jeune et bien conservé)

La comestibilité de l'Armillaire couleur de miel et des espèces proches appelées "souchettes" est contestée par les mycologues car ce champignon provoque des indigestions sévères surtout quand il s'agit d'exemplaires âgés ou mal conservés. Si on tient à les manger il faut les choisir jeunes et ne pas les laisser trainer au fond d'un sac en plastique.

Big bisou

 Comme c'était aujourd'hui journée de la gentillesse, je vous fais partager cet énorme bisou de deux gentils arbres... trop mignon !

Pour voir toutes les photos de cette balade au sentier du petit castor cliquer sur le lien suivant : 

 http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157627984416699/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans MYCOLOGIE
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 08:00
                                                                            
                                                     
Communes, coniques, rondes, délicieuses, les morilles sont très recherchées par les amateurs de champignons, mycologues ou mycophages. Est-ce qu'il y a un secret pour les trouver. Je ne le crois pas. Elles aiment les terrains frais à proximité des tas de feuilles, le frêne, le noisetier, les anciens tas de gravas, ou d'ordures ménagères.
Le secret des "coins" est bien gardé par les ramasseurs habituels.
J'ai eu la chance ces jours derniers d'en trouver quelques-unes.

Attention la morille mangée crue est très toxique.

Il faut la faire frire une première fois et remettre un verre d'eau dans la poële pour prolonger la cuisson.

Mangée en grande quantité au cours de repas consécutifs elle est toxique.

Si vous avez la chance d'en découvrir beaucoup,  faites-en profiter les copains...
Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans MYCOLOGIE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Glaner dans la nature
  • Le blog de Glaner dans la nature
  • : randonnées pédestres été/hiver, voyages, photos fleurs, champignons, papillons,paysages, recettes fruits, fleurs sauvages
  • Contact

Profil

  • Glaner dans la nature
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.