Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 21:19

 

La Maison du Salève est située Route de Mikerne 74160 Présilly entre Annecy et Genève, soit à environ 65 km d'Ugine. Le batiment est une grosse ferme du 18ème siècle restaurée. Le site permet de découvrir la montagne mythique du Salève et son patrimoine. Plusieurs randonnées sont possibles en partant de là.

 

La Maison du Salève  

Ce samedi 28 avril, j'ai répondu à l'invitation d'une amie artiste peintre, Jacqueline Sujdovic à l'occasion de l'inauguration de l'exposition de ses fleurs peintes sur ardoises. 

Exposition ardoises peintesLes fleurs sont représentées à la taille réelle et classées par familles. Cette belle collection exposée sur les murs, des grands panneaux, des tables dans une grande salle sera visible tout l'été.

Erythrone dent de chien

Nous avons eu le plaisir de faire la balade guidée du parcours découverte "Sur les pas des chartreux".

Promenade éducative

Pupitre à thème

Le parcours longe un ruisseau, le Mikerne.

Ruisseau de MikerneAnémone fausse-renoncule

Des panneaux pédagogiques expliquent l'environnement et  l'histoire des lieux.

Pupitre n° 5 four à charbon

Il y a aussi des bornes en bois sur lesquelles les enfants peuvent grimper. Elle sont équipées d'un trou où chacun peut glisser un oeil curieux car il s'agit de découvrir à chaque fois un trésor des chartreux . Là il s'agit du four à charbon de bois, mais il y en a plein d'autres...

Le trésor des ChartreuxUn trésor le Four à charbon

Le paysage est verdoyant, au loin nous pouvons voir les Monts du Jura avec le Crêt de la neige.

Les villages et le Jura

Nous arrivons près d'une ferme où il y a un beau bassin de pierre.

Une ferme et le bassin en pierreEau claire

A quelques pas de là, l'Ancienne Chartreuse de Pomier, lieu de silence et de recueillement pour les moines qui vivaient là de 1170 à 1793. 

Ancienne Chartreuse de Pomier

Aujourd'hui La Chartreuse de pomier est une propriété privée; un lieu réservé à des réceptions.

Ancienne Chartreuse de Pomier (2)

Le Salève domine le paysage de ses hautes falaises calcaires. 

Chartreuse du Pomier sous le SalèveTroupeauCardamine des présPoiriers majestueux

Nous revenons vers la Maison du Salève pour l'inauguration prévue.

Retour pr l'apéro

Le directeur du site et Jacqueline Sudjovic, nous racontent l'histoire de cette collection de fleurs peintes sur ardoise.

Les tuiles ont été récupérées à la suite de la démolition d'un toit. Jacqueline a commencé à apprendre la botanique à la retraite et comme elle n'aimait pas mettre des fleurs en herbier, elle a préféré les peindre au fur et à mesure de ses trouvailles.

Avec l'aide de ses amis du Groupe Nature en Tarentaise de Moutiers et d'autres personnes, elle a pu récolter ou faire des photos ou demander la permission de prendre un échantillon de la plante reproduite. Jacqueline a peint plus de 800 espèces de fleurs.

Ce sont les feuilles qui sont les plus difficiles à représenter nous a-telle dit car les formes et les nuances de vert sont infiniment variées.

Sa collection est unique. 

Inauguration exposition Jacqueline à la Maison du Salève

Après l'inauguration un apéritif très convivial nous attendait. Nous avons bu du "Bidoyon". C'est un jus de pomme délicieux. Les pommes sont récoltées par des bénévoles sous les pommiers de grand vent entre Vuache et Salève. A découvrir à la Maison du Salève avec d'autres produits du terroir.

A l'apéritif : un délicieux jus de pomme, le bidoyon

Pour voir d'autres photos cliquer sur le lien suivant : http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157629594302398/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 19:44

1 Château de Costaroches 1 Platane énorme

2 Escalier de Conflans3 Cymbalaria muralis=Ruine de Rome

7 Arabis hirsuta= Arabis hérissée5 Geranium rotundifolium+Geranium à feuilles rondes

Mardi 27 avril à Albertville, nous grimpons en direction de Conflans, le chemin qui passe près du château de  Costaroches. Quelques plantes ornent les vieux murs : Ruine de Rôme, Arabis hérissée, Géranium à feuilles rondes. La nature  a équipé ces plantes pour résister au soleil. 

6 Clocher de l'église Saint-Grat de Conflans

4 Cerisier en fleurs

Le clocher de l'église Saint-Grat, les belles batisses, les cerisiers en fleurs, protégés par les hauts murs de pierres;  une balade à Conflans est toujours un plaisir.

8 Viola odorata

Quelques violettes odorantes ornent un talus à l'ombre. Elles sont étranges avec leurs pétales supérieurs très longs.

13 Muscari racemosum ou neglectum = Muscari négligé

14 Lamium amplexicaule=Lamié à feuilles embrassantes

A Farette nous trouvons le Muscari négligé et le Lamier à feuilles embrassantes. Ces deux plantes se plaisent dans le biotope chaud et sec de la vigne.

17 Oothèque de la Mante religieuse

Abritée sous la pierre d'un mur, il y a une oothèque de mante religieuse . Lors de la ponte, la mante religieuse secrète une substance mousseuse qui sèche et devient un abri sûr pour ses oeufs jusqu'à la sortie des jeunes mantes au printemps suivant.

Osmie rousse entrain de colmater un nid 013Osmies rousses entrain de colmater le nid 012

Osmies rousses 014

Sur une talus, nous pouvons observer le va et vient de quelques abeilles maçonnes rousses ou Osmies rousses, occupées à récolter de la boue sur un talus humide. Cette jolie abeille solitaire totalement inoffensive est facile à observer. Elle est souvent présente au printemps près des maisons car elle adore faire son nid dans un trou de fenêtre. Une fois fécondée, elle dépose ses oeufs dans des alvéoles séparées par une cloison de terre et tapissées de pollen. Le nid terminé, la femelle bouche soigeusement l'entrée du nid avec de la terre. Les oeufs mâles sont déposés près de l'entrée car les mâles naissent les premiers. Ils ont le front couvert de poils blancs. L'osmie rousse est une excellente pollinisatrice. Quelques trous percés dans une bûche de bois peuvent l'accueillir.

22 Retour par l'allée aux Forsythias

Au retour nous empruntons le même chemin enclos, bordé de forsythias.

(voir + de  photos et  le vol de l'osmie rousse  en vidéo sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157629762350823/ )

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:53

1 Brouillard sur Faverges le 24.11.2011 Nous sommes partis de Plan Montmin (1070m) au-dessus de Vesonne. Un brouillard épais recouvrait les vallées des Savoies ce jeudi matin. Lorsque nous avons émergé du brouillard, nous avons apprécié notre chance de profiter du soleil et admiré la beauté des montagnes posées comme des îles sur la mer de nuages.

 3 Vue sur Veyrier et les dents de Lanfon Au-dessus d'Annecy seuls la partie haute du Mont Veyrier et les dents de Lanfon émergeaient des nuages.

5 Belle vue sur les Aravis

Nous avons aperçu deux chamois, et quelques chasseurs lancés à leur poursuite. Il faisait presque chaud là-haut à 1500 m d'altitude.

6 La mer de nuages Les alises, fruits rouges et brillants de l'Alisier blanc (Sorbus aria), donnent de la couleur au paysage. Les alises sont comestibles crues mais fades voire un peu amères (j'ai goûté). On peut les utiliser pour faire de la confiture ou des tisanes.

4 Au loin le Crêt des mouches

Au loin nous apercevons la croix brillante du Crêt des mouches, l'herbe sèche dessine les courbes douces de la prairie alpine.

7 A la croix du Crêt des mouches Après une heure d'effort car la pente est rude par endroit, nous voici rassemblés au pied de la croix à 2036m d'altitude.

11 Belle vue du Crêt des mouches le 24.11.2011

La chaine des Aravis, Mont Charvin, Mont Blanc, beaufortin ...

13Les montagnes comme des îles et tout en bas le petit lacblottis dans un creux, nous ne nous lassons pas d'admirer ces montagnes qui émergent du bouillard, sublimées par la lumière d'automne.

16 Le sentier aux chalets de l'Arclosan14 Gentiane de Koch15 Gentiane printanière en novembre

A la descente, nous sommes étonnés de trouver quelques gentianes acaules et printanières blotties dans l'herbe. Avec cette douceur en montagne, elles se sont trompées de saison !

17 La traversée du perrier

A l'aller comme au retour, la traversée du perrier est impressionnante et il faut faire attention à la glissade car le chemin est recouvert de petits graviers qui roulent sous les pieds.

18 Campanula trachelium=Campanule gantelée19 Bupleurum falcatum=Buplèvre en faux

La randonnée se termine sur la piste forestière où il subsiste quelques belles fleurs, de quoi satisfaire notre plaisir toujours renouvelé de les reconnaître comme des amies rencontrées au hasard des chemins. 

Pour voir toutes les photos suivre le lien: http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157628164821765/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 15:41

Bellachat 004

 Dimanche 3 juillet nous voici, Oscar, Jean-Pierre, et moi au Pont des Rouelles de Monsapey (1280m), au départ pour une longue randonnée de 1325m de dénivelé qui passera par le col de Basmont et le col de l'Arc jusqu'au Mont Bellachat.

 Chemin boueux - Bellachat 005Remettre la plaque dans le bon sens - Bellachat 007Plaque décollée 008Petite niche douillette mais la plaque est placée à l'envers 010

Ce sentier est un GRP (Grande Randonnée de Pays). Nous sommes en mission de bénévolat pour vérifier si le balisage et l'état du sentier sont corrects et aptes à être parcourus par les randonneurs dans de bonnes conditions. Tout au long du sentier nous prenons note de ce qu'il y a à faire pour améliorer l'état du sentier. Au retour nous établirons un rapport qui sera envoyé à la FFRP. Cependant Oscar et J.Pierre se chargent autant que possible de remettre en place les plaques manquantes ou mal positionnées et de couper quelques branches gênantes.

Chemin du col montée au col d Basmont 015Au col de Basmont 025

Jusqu'au col de Basmont le sentier est bien tracé quoique un peu boueux car il traverse des mouilles de pente où coulent des ruisselets non canalisés.

Débroussaillage sur le chemin du col de Basmont au col de l'Arc 033Végétation dense entre le col de Basmont et le col de l'Arc 031Un chemin luxuriant du col de Basmont au col de l'Arc 022 Adenostyle à feuilles d'alliaire=Adenostyles alliariae 029

Nous suivons le sentier en direction du col de l'Arc dans un chemin caché par une végétation très luxuriante composée surtout d'aulnes verts, adénostyles à feuilles d'alliaire, laitues des Alpes, fougères. Il y a des branches à couper tout le long et nous perdons beaucoup de temps.

Saxifrage étoilé=Saxifraga stellaris - Traversée après le col de Basmont 021 

Gentiane pourpre=Gentiana purpurea - Bellachat 036Raiponce hémisphérique=Phyteuma hemisphaericumBellachat 042

Pendant que les garçons coupent les branches, je me régale comme d'habitude à regarder les fleurs qui ne manquent pas en ce début juillet.

Crête du Grand Arc à Dent du Corbeau - Bellachat 040

Nous sortons enfin de la mini brousse et nous nous arrêtons un instant pour regarder à notre gauche la Crête du Grand Arc à la Dent du Corbeau où nous étions allés l'année dernière.

Au col de l'Arc 050Montée au col Bellachat 053

Le col de l'Arc est situé à 1854m d'altitude. Nous attaquons la montée en direction du Mont Bellachat dans une pente beaucoup plus raide. Le soleil tape sur les pierres et il fait très chaud.

Vue sur le chemin du col Bellachat 054

Au col Bellachat il reste 140 m à grimper pour atteindre le sommet. Il est temps de faire un pause, de manger un bout et de recharger les batteries.

 Centaurée nervée=Centaurea nervosa - col de l'Arc 051Marguerite des Alpes=Leucanthemopsis alpina - au pied du Mont Bellachat 058

Sur les pentes il y a deux belles plantes de montagne : la centaurée nervée et la marguerite des Alpes qui a des petites feuilles découpées en 5 lobes comme des petites mains.

J.Pierre en contemplation au Mont Bellachat 059

Depuis le Mont Bellachat, la vue à 360° sur la vallée, le beaufortin, les Aravis, le Mont Blanc, la Lauzière est magnifique. Nous sommes heureux d'être montés jusque là.

Descente du Bellachat 064

Nous redescendons par un chemin de chamois pentu qui nous ramène en 1h30 au col de Basmont.

Campanule agglomérée=Campanula glomerata 065

A 17h30 nous sommes de retour au pont des Rouelles : durée de la boucle 9 heures.

Pour voir toutes les photos en grand format suivre le lien suivant sur flickr : 

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157627221753510/

 

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 22:07

Paysage d'automne Route des montagnes Ugine

Ce matin là, sur la route des montagnes, l'été de la Saint-Martin avait allumé le paysage de toutes les couleurs chaudes de l'automne

 

 6 L'or des mélèzes Mt Charvin

 

L'or des mélèzes flamboyait sur le bleu du ciel et le vert sombre des épicéas et des pins à crochets.

 

4 Pin à crochets Route des montagnes Ugine

Avec Maurice, nous étions à la recherche des chamois qui sont en ce moment plus faciles à approcher car en période de rut, la montée d'hormones émousse leur méfiance et leur fait perdre un peu la tête comme à tous les amoureux du monde.

5 Maurice 

Dans la combe où nous étions descendus discrètement, pas de chamois. Nous avons cependant découvert un champignon étrange accroché au tronc sec d'un veil épicéa.

7 Hericium erinaceum = Hydne hérisson

Nous l'avons emporté pour pouvoir l'identifier aisément. Ses long aiguillons nous ont de suite orienté sur le genre Hydnum (hydne, comme le pied de mouton). Il y en avait plusieurs tout en haut du tronc qui était très gros et grand. 

10 Géastres Mt Charvin 009bis 11 Cantharellus lutescens 011

Il y avait aussi des petits géastres dressés sur la mousse et quelques belles et bonnes chanterelles en tube.

 

Vue sur les Aravis et la Pointe percée

Nous avons continué par la piste qui rejoint Bogneuve, et admiré le paysage en direction des Aravis.

 

Mont Blanc

et la chaine du Mont Blanc.

 

12 Lande à rhodendrons et myrtilles Croix Cartier

Puis nous avons parcouru la lande à myrtilles et rhododendrons de la Croix Cartier. Quatre tétras lyres cachés dans les arcosses se sont envolés à notre approche. Il y a encore des airelles et quelques myrtilles, et les sphaignes ont pris de magnifiques couleurs rouges.

 

 

Sphaigne et airelle rouge, Croix Cartier

Nous découvrons enfin quelques chamois entrain de folatrer dans une combe sous la Croix Cartier.

 

 Joutes de chamois en rut

Nous les observons un moment amusés par leurs esquives et leurs cabrioles.

  

Paysage d'automne à la Croix Cartier

La Mandallaz et l'Etale se mirent dans une gouille, il se fait tard et il est temps de rentrer.

 

Pour voir toutes les photos de cette balade et le nom du champignon examiné, cliquer sur le lien : http://www.flickr.com/photos/uginat/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 19:21

Carte IGN 3432 ET

2 Vue sur la vallée depuis l' Ebaudiaz à 8h30

Dimanche 8h30, après avoir grimpé en voiture la petite route qui part de Notre-Dame-des-Millières, jusqu'au chalet de l'Ebaudiaz à 1600m d'altitude(environ 18 km), nous voici prêts pour une longue journée de randonnée, Oscar, Jean-Pierre et moi-même. 

Ce matin le temps est au grand beau et notre vue porte loin sur les vallées et les montagnes environnantes.

3 Chalet du Séchon 

Nous passons près du chalet du Sèchon et nous commençons à grimper en direction des Crêtes parmi les myrtilliers, les rhododendrons et les épicéas. Quelques randonneurs sont déjà sur le chemin et aussi quelques ramasseurs de champignons.Je trouve sans vraiment les chercher quelques chanterelles et 2 beaux bolets, mais nous ne sommes pas  venus pour la cueillette.

9 Chaîne du Mont Charvin

 Au loin la chaîne du Mont Charvin, se découpe sur un ciel d'azur.

 12 Sous la Crête

Le chemin monte raide dans un dédale de rochers

 13 Un trialiste

Nous croisons un trialiste en fraude sur ce chemin réservé aux piétons.

 15 Elagage

Oscar et Jean-Pierre élaguent quelques  branches gênantes.  Il sont là comme baliseurs bénévoles pour vérifier l'état et le balisage de ce chemin.

17 Les Crêtes 2110m

Nous voici sur les Crêtes à 2110m.

22 La Grande Lanche

Nous continuons en direction de la Dent du Corbeau.

23 Lac de Queige 

Un petit lac miroite au soleil au-dessous de la ligne de crête que nous suivons, peut-être le lac de Queige...

 

28 Au pied de la Dent du Corbeau

La Dent du Corbeau se dresse devant nous et nous suivons un chemin de chèvres peu marqué où il faut chercher les passages dans les rochers. Il n'y a aucune trace de balisage.

30 Arrivée à la Dent du Corbeau

Nous atteignons le sommet où il y a une petite croix blanche à 2286m d'altitude, il est 12h30.

 

32 Vue sur le lac d'Annecy 

Depuis le sommet de la Dent du Corbeau, nous apercevons le lac d'Annecy et l'atmosphère exceptionnellement translucide de ce jour là, me permet de faire cette photo étonnante à environ 40 km à vol d'oiseau. On voit très bien le village perché, la presqu'île de Duingt, le Roc de Chère et les immeubles au bord du lac d'Annecy.

33 Descente de la Dent du Corbeau

Après le casse-croûte nous descendons la Dent du Corbeau, de ce côté le pente est moins soutenue.

38-Chemin-descente-sous-la-Dent-du-Corbeau-Pas-de-balise.jpg

Au col de Gharvan (2162m) on a la possibilité de prendre un chemin qui revient sur l'Ebaudiaz mais ceci n'est pas indiqué par un panneau sur le terrain.

34 Pointe de Gharvan La dernière Crête à franchir

Devant nous une longue crête conduit à la pointe de Gharvan, dernière montée de la boucle..

44 Pointe de Gharvan

Un croix improvisée indique le sommet de la Pointe de Gharvan (2284m)

46 Le Cairn qui marque la descente vers le chalet de La Tui

Un petit cairn marque le départ du chemin qui descend vers le chalet de La Tuile et nous l'empruntons.

54 Chalet de La Tuile

Nous passons entre deux petits lacs, puis près du lac de Fontaine Claire et nous arrivons au chalet de La Tuile à 1780m.

56 Troupeau, chemin très peu marqué

 

Nous traversons les paturages où le chemin est à peine marqué, en direction du chalet de l'Ebaudiaz. Il nous reste environ 2 km à parcourir. Après une petite grimpette, nous passons près d'un cairn écroulé et grossière erreur due dans doute à la fatigue, au lieu de monter nous descendons par un chemin improbable qui nous conduit à une piste forestière. Carte en main, nous comprenons notre erreur et remontons pour retrouver ce satané cairn et le bon chemin qui nous conduit au chalet de l'Ebaudiaz  que nous atteignons à 17h30. Nous prenons le temps d'aller faire provision de fromages des chèvres.

62 Séneçon ovale=Senecio ovatus

 

 Magnifique randonnée, avec une vue à 360° presque partout, mais longue, non balisée en grande partie (pour l'instant)  et quelquefois aérienne, à réserver aux bons randonneurs..

59 Rapace

Pour voir l'album de cette randonnée suivre ou copier/coller le lien flickr : http://www.flickr.com/photos/uginat/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 15:06

Carte IGN 3531OT MEGEVE
Départ à "La Montaz" Outrechaise commune d'Ugine 73400, où il y a un parking , altitude : 610m
Arrivée au Fort de la Batterie : 1444 m
Dénivellé : 834m
Randonnée sans difficulté, pour marcheurs moyens, avec possibilité de faire un bon repas à l'arrivée, à réserver
auprès de l'association de Marthod  "Pour que vive le Fort de la Batterie".
Le chemin de départ est indiqué par un panneau et passe derrière une ferme, puis à gauche d'une maison. On monte tout droit jusquà une piste forestière carossable que l'on traverse pour continuer sur le même chemin.
 Au niveau de la croix, prendre à gauche, direction Sud/Est (le chemin qui monte tout droit dans le bois conduit au lieu-dit "Stalanche").
On arrive dans un pré au lieu-dit "Mont Melon", puis à la "Mouchette" où il y a beaucoup de Berce du Caucase.

Cette très grande et belle ombellifère a une taille respectable, encore une belle envahisseuse à surveiller. Attention à ses feuilles, elles peuvent provoquer des allergies.

Nous avons continué sur un large chemin qui conduit à la croisée de plusieurs chemins de Marthod. Un panneau indique le direction du fort.

Encore une heure d'effort sur le chemin qui borde des grand talus et roches de schistes (campanules, silène des rochers, mélampyres des forêts). Nous arrivons à l'Alpettaz .








Le magnifique Apollon, grand papillon blanc et noir , à ailes translucides et ocelles jaunes et rouges vole dans la prairie. Il est véloce et pas facile à photographier quand il fait chaud.

Je suis donc arrivée bonne dernière, rien à faire de la guide, ni des papillons quand le chemin est évident...






Nous voici au Fort de la Batterie avec tous les participants du jambon/polente. Un groupe est monté à pied depuis Marthod, quelques un(e)s sont montés en 4X4.

Les jambons et la polente sont entrain de cuire. Un p'tit coup de blanc pour se remettre de l'effort accompli et trinquer à la santé des classards, tchin tchin !



La vue depuis le tertre du Fort de la Batterie est très belle.
Ce matin là (il avait neigé la veille à 2000) il faisait très frais.














Photos de la journée sur le lien : http://www.flickr.com/photos/uginat/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 21:45

Située à 1200 mètres d'altitude, sur les communes de Crest-voland et de Cohennoz , la tourbière des Arpelières est un petit morceau de Laponie et la plus grande tourbière acide à sphaignes des Alpes.

Un sentier touristique  d'une longueur de 4 kilomètres avec un faible dénivellé de 115 mètres, a été aménagé en 2005.
L'Office de Tourisme de Crest-voland vend un guide utile pour qui ne connaît pas la tourbière.

C'est un lieu magique où le paysage change au fil des saisons.

Ce samedi nous avons eu la chance de voir le lézard vivipare, la grenouille rousse, le beau papillon jaune, Le Solitaire et de nombreuses et belles plantes parmi les espèces protégées.

Certaines espèces étonnantes piègent les insectes (le drosera, la grassette) pour enrichir leur apport en azote.

Nous avons vu la magnifique et insaisisable Aeschne bleue (libellule) tout juste sortie de son exuvie entrain de sécher ses ailes au soleil avant de prendre son envol.

Nous avons vu aussi la Trientalis d'Europe, étoiler la pelouse de ses corolles blanches (protection nationale).

Cependant, il faut faire attention , surtout avec les enfants aux trous d'eau. La présence du Carex rostrata aux alentours de ces trous est un bon indicateur.
.
Voir les photos sur le lien : http://www.flickr.com/photos/uginat/ 
;.
Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 20:25

En ce joli 1er mai le muguet de mon jardin n'a pas encore développé ses clochettes.

La journée  a commencé avec une cueillette de plantes printanières : feuilles de pissenlit, de raiponce, de plantain moyen, de lierre terrestre, d'ail des ours, de cresson, fleurs de violettes, primevères, paquerettes, ail des ours.  Voici une salade pleine de vitamines et de saveurs, fraîche  et croquante : un régal.




















L'après-midi une promenade, au gré des prés, m'a conduit dans un petit bois et  là, vous allez être jaloux... des morilles (Morchella conica), un joli panier de 48 belles morilles. Super !

C'est la pluie de ces derniers jours qui les a fait pousser.


















Pour voir les rencontres d'aujourd'hui cliquer sur    link

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans BALADES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Glaner dans la nature
  • Le blog de Glaner dans la nature
  • : randonnées pédestres été/hiver, voyages, photos fleurs, champignons, papillons,paysages, recettes fruits, fleurs sauvages
  • Contact

Profil

  • Glaner dans la nature
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.