Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:22

Pour faire cette magnifique randonnée nous sommes partis du Parc Merlet à 1450m d'altitude en direction du refuge de Bel Lachat.

Montée au refuge de Bel Lachat

Tout le long du sentier, la vue sur le Mont Blanc et ses glaciers est un spectacle que toute la troupe de marcheurs de l'ADAPAR, a pu apprécier. Rando Aiguillette des Houches Groupe 2

Les pentes brûlées par le soleil d'août étaient joliment parées de corbeilles de callune (fausse-bruyère) et les touffes de jonc trifide roussies.

Calluna vulgaris=La fausse-bruyère

Juncus trifidus=Jonc trifide

Le groupe 2 est monté jusqu'à la Tête de Bel Lachat (2276m). Ce qui faisait déjà un beau dénivelé de 986m. En cette fin de saison les jambes et le souffle des adaparistes sont bien affutées !

Cairn Tête de Bel Lachat (2276m)

On est tous restés scotchés par la beauté du paysage. Le chocard à bec jaune est venu nous faire une petite visite. 

Un vol de chocards à bec jaune

Après le casse-croûte nous voilà repartis en direction de l'Aiguillette des Houches (2525m). sur un sentier qui suit longuement la ligne de crêtes. Il y avait là de très jolies tourbières.

Tourbière

Tourbière en montant à l'Aiguillette des Houches

Nous voici arrivés au sommet convoité: entre les montée et les descentes pas loin de 1200m de dénivelé ! Tout le monde est ravi d'être arrivé jusque là.

Aiguillette des Houches - Léa

Tout le long du sentier nous avons tous remarqué la couleur inhabituelle des épicéas.

Epicéas infectés par la rouille due à un champignon pathogène Chrysomyxa rhododendri qui hiberne sur les rhodendrons (2)

La maladie qui les affectent est une rouille due à un champignon pathogène. Son nom est Chrysomyxa rhododendri. Le champignon hiberne sur les tiges de rhododendron, puis au printemps il envahi les jeunes aiguilles des épicéas. Si vous êtes intéressés par plus de détail, il y a des tas de renseignements sur internet simplement en indiquant le nom du champignon. 

Epicéas infectés par la rouille due à un champignon pathogène Chrysomyxa rhododendri qui hiberne sur les rhodendrons (3)

Encore un coup d'oeil sur le paysage et un salut amical de notre ami Jo. La descente demande de faire attention où on met les pieds.

Rando Aiguillette des Houches - Jo

PS : il suffit de passer la souris sur la photo pour voir le titre.

Pour voir toutes les photos de cet album cliquer sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157631542794526/


Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 18:26

Col du Galibier et du Lautaret franchis, nous voici à Monêtier-les-Bains(1500m) prêts pour une randonnée vers Le Grand Lac situé dans le massif des Cerces (2282m).

  Pont de l'Alpe du Lauzet

Nous grimpons les premiers lacets, tout de suite attirés par les nombreuses espèces de rosiers sauvages, fleurs et papillons présents au bord du sentier.

Agrodiaetus damon=Sablé du sainfoin

Le groupe s'étire, il n'y a pas beaucoup de fleurs, mais les papillons rassemblés sur les quelques touffes de Solidage verge d'or sont très actifs et nombreux. 

A genoux

Verge d'or et papillons (2)

Dianthus pavonius=Oeillet oeil-de-paon

Colchicum alpinum=Colchique des Alpes

Nous nous arrêtons dans une pente pourvue de rochers confortables et nous avons le plaisir de déguster un verre de champagne à l'occasion de l'anniversaire de notre amie Isabelle. 

Bon anniv.Isabelle (2)

 Nous regardons, là-haut, dans le bleu du ciel le Circaète Jean-le-Blanc. Il plane face au vent, puis survole les pentes à la recherche de sa proie favorite: le serpent. 

Observation d'un oiseau

Nous découvrons enfin le Grand Lac blotti sous l'Aiguillette du Lauzet. 

Isabelle

Repos au-dessus du lac

Le retour se fait par le même chemin pour une partie du groupe. Les plus lestes choisissent le sentier escarpé pourvu d'un câble sur 40 mètres. Nous descendons la cheminée avec prudence et sans encombre.

Descente en boucle

A la sortie dde la cheminée

Nous avons ainsi le plaisir de découvrir quelques plantes intéressantes et de nombreux papillons.

Nepeta nepetella=Petit nepeta et Lysandra coridon=Argus bleu nacré(3)

 Autour des papillons

Une bonne nuit dans un gite de Monêtier-les-Bains (Le Flourou) et nous voilà repartis sur un sentier du Col du Lautaret en attendant l'ouverture de Jardin alpin.

Lautaret (3)

J'avais souvent entendu des éloges sur la beauté de ce jardin. Il mérite sa réputation car c'est un grand plaisir de voir les nombreuses espèces de plantes, rassemblées par pays et milieux dans un agencement très agréable à parcourir. 

Le jardin et les bâtiments du jardin alpin du Lautaret

Nepeta subsessilis=Nepeta de Yeso (Japon)

Angelica archangelica=Angélique vraie ou officinale

Alchemilla mollis=Alchémille à poils mous(Carpathes)

Nous quittons à regret ce paradis fleuri pour  faire une sympathique pause casse-croûte dans un pré voisin. 

Casse-croûte dans les prés au Col du Lautaret

Notre amie Monique nous offre quelques douceurs locales que nous dégustons accompagnées d'un bon vin rosé. 

Un petit coup de rosé pour Monique

Nous regagnons le Col du Galibier, au-dessus de 2642m d'altitude, malgré le passage des troupeaux il reste encore quelques plantes peu communes à découvrir. 

Galibier (3)

Salix herbacea=Saule herbacé(en fruits)

Geum reptans=Benoîte rampante

Au retour par Valloire nous faisons une courte halte pour admirer les superbes oeuvres de paille, grandeur nature, disposées tout le long des rues.

Oeuvres de paille à Valloire (3)

Pour voir toutes les photos des paysages, fleurs, papillons, insectes, rencontrées au cours de ce weekend dans les Hautes Alpes cliquer sur le lien suivanthttp://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157631193743544/

Repost 0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 20:13

Pour cette randonnée effectuée deux fois pour cause de reconnaissance, nous sommes partis du petit village de Celliers à 1250m d'altitude. Bonne surprise du matin avec cette jolie famille de chamois qui traverse les paturages pas très loin de nous.

Nous rencontrons ensuite un troupeau de moutons parqués pour la nuit, protégés par filet et chiens. Le loup rode.

Là-haut dans le bleu du ciel, c'est la ronde des vautours fauves. Eux aussi ont faim !

Vautours fauves au-dessus de la pointe de Lachat (Celliers)

Le bleu du ciel et les sommets se reflètent dans une mare presque à sec.

Reflets dans une gouille presque à sec

Tout en haut du Grand Plan à 2127m d'altitude, nous contemplons le très beau panorama de ce secteur de Lauzière.

Les G.A. en reco Le Grand Nièlard et son étonnant profil de Jésus Christ, le Cheval Noir et à nos pieds le lac de l'Arpettaz. 

Lac de l'Arpettaz et troupeau, Nièlard et Cheval noir

On repart du début quelques jours après, toute la troupe en forme grimpe allègrement les 877m de dénivelé.

Montée jusqu'au lac Branlay (5)

Montée jusqu'au lac Branlay (1) En ce mois d'août, dévorées par les vaches, les chèvres ou les moutons, les fleurs se font rares. Nous retrouverons leurs vertus dans les bons fromages de nos montagnes... Le lac Branlay est à sec, le névé qui l'alimente au printemps a fondu.

Montée jusqu'au lac Branlay (3)

En redescendant du Grand Plan, là où subsistent quelques gouilles, des libellules quittent leurs exuvies. De la larve disgracieuse qui vivait dans l'eau s'extrait l'élégante libellule aux ailes diaphanes. Pendant deux longues heures, en attendant que ses ailes sèches, elle est à la merci des prédateurs ou d'un mauvais coup de vent qui la rejetterait dans l'eau.

Naissances de 3 libellules dans une petite mare

Naissances de libellules dans une petite mare

C'est la pause casse-croûte, détente, contemplation ou sieste près du lac de l'Arpettaz.

La pause au-dessus du lac de l'Arpettaz En redescendant par le sentier qui longe les paravalanches au-dessus de Celliers nous avons eu l'occasion de voir l'important dispositif installé pour protéger ce secteur très exposé.

Paravalanche au-dessus de Celliers

 Le sentier au-dessus du grand mur paravalanche

Un Gazex

Le village de Celliers.

 Le village de Celliers

Pour voir d'autres photos de cette randonnée, fleurs et papillons,  cliquer sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157631109112184/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 16:15

Voici une belle randonnée qui commence au parking de Burzier prés de Sallanches à 970m d'altitude.

Panneau à Burzier 

La montée vers Le chalet de Mayères (1563m) est située pour la plus grande partie en forêt. 

Montée en forêt

 Une clairière

Nous sortons de la forêt pour atteindre une zone de paturage. La vue sur les montagnes est dégagée.

Ovins

Ferme

A proximité du chalet il y a une demi table d'orientation où chacun peut s'exercer à repérer les noms des sommets environnants. Table d'orientation

 

Refuge de Mayères

Vue sur Sallanches

Après le chalet,la montée se fait plus rude sur un sentier rocailleux. Montée jusqu'au Saix

Fin juin, les pentes sont couvertes de fleurs , entre autres : Lis de St Bruno et Dryades à huit pétales. Lis de St Bruno et Mt Blanc

 

Dryades à 8 pétales

Nos animateurs Joseph et René décident de faire la pause déjeuner sur le replat des Saix (1840 m).Le Saix

Dans la descente vers Doran, j'ai l'opportunité de photographier deux escargots en pleine exercice de reproduction. Ces gastéropodes, comme chacun le sait, sont hermaphrodites. Il possèdent chacun des organes reproducteurs mâles et femelles et un organe particulier qui s'appelle le dard d'amour; une étrange petite épingle de pierre couverte de mucus qu'ils utilisent pour la fécondation et que l'on voit bien sur la photo. 

Amours d'escargots

Après la descente rapide par un sentier pentu, dans les rhododendrons, nous voici au pied de la Pointe Percée enfin débarassée de ses écharpes de brume.

Nicole dans les rhododendrons

Pointe percée (2)

La vue dans la combe de Doran : (passer la souris sur la photo pour voir les noms des sommets)

Pointe percée Bella Cha Col de la Forclaz Pointe d'Areu

Nous voici bientôt dans l'alpage, au refuge de Doran (1495m) 

Eau fraiche

Refuge de Doran

Nous passons près de la chapelle Notre-Dame de la Paix du Monde construite par plus de 1800 jeunes routiers venus de 15 nations différentes, de 1949 à 1957. 

Chapelle de Doran

Encore quelques petites fleurs sur les gypses du chemin en arrivant à Burzier et la boucle de cette belle randonnée est terminée.

Gypsophile rampante

Moehringie mousse

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 15:27

Départ de la randonnée au lac de Saint Guérin à 1580 m d'altitude en direction du Sud-Est pour rejoindre le chemin pédestre balisé qui conduit au lac des fées puis au Cormet d'Arêches. Barrage de Saint Guérin 1580m

Cette randonnée a eu lieu en deux épisodes : le 13 juin pour les accompagnateurs chargés de reconnaitre la randonnée afin d'accompagner en toute sécurité les nombreux marcheurs de tous niveaux attendus de Tarentaise, du bassin Chambérien et de Maurienne le 19 juin. 

Les G.A. en reco

Nous arrivons au lac des Fées. Nous avons appris que les "fées"de ce lac étaient en réalité les brebis en patois. 

Lac des fées

En cette mi-juin, le Grand Mont est encore tout blanc et les névés bien présents à partir de 2000m d'altitude.

Grand MontSur la piste du Cormet d'Arêches nous croisons les troupeaux qui descendent vers les pâturages. Emmontagneura Dans la montée de la Croix du Berger, les lézards vivipares jouent à cache-cache dans les touffes d'herbe sèche chauffées par le soleil.Lézard vivipare Croix du Berger Beaufortin

Nous faisons une pause à la Croix du Berger pour admirer les montagnes alentour.

Croix du Berger 2289m

Au plan des Marmottes, dans les petites mares tièdes, les tritons sont au rendez-vous. C'est déjà la saison des amours. 

Triton des Alpes (2)

Triton des Alpes (1)

Gouille aux tritons

 

Malgré la neige, les fleurs se dépêchent de pousser, pas de temps à perdre en montagne !

Le bleu des gentianes printanières


  Androsace chamaejasme=Androsace petit jasmin

Corydalis solida=Corydale à tubercule plein

Les marmottes s'activent. Elles se promènent sur les névés. 

Empreintes des marmottes sur les névés

Mission accomplie, les G.A. de l'ADAPAR Albertville-Ugine rentrent au logis en attendant leurs "protégés" du 19 juin. Troupeau et barrage de St Guérin

Le grand rendez-vous du 19 juin est arrivé, les groupes se forment au pied du sentier.

Le groupe 2 du 19.06

Le temps est gris, le lac des Fées a mis son habit vert.

Lac des fées en vert Le groupe 2 grimpe allègrement la côte de la Croix du Berger (2289m).Montée à la Croix du Berger Pas de problème non plus pour le retour. La file des marcheurs s'étire dans la descente. Une longue file dans la descente

Nous trainons un peu à l'arrière, interpellées de temps à autre par quelques beautés de la nature. 

Névé et croix du Berger (2)

La pulsatille soufrée vue mille fois, mais si belle dans le paysage. 

Pulsatilla alpina ssp.apifolia=Pulsatille soufrée

La primevère à gorge blanche blottie dans ses rochers préférés.

Primula hirsuta=Primevère à gorge blanche (2)

Sous un névé au bord de la piste carrossable du Cormet d'Arêches je découvre un myxomycète nivicole (Lamproderma zonatum déterminé par Marianne Meyer spécialiste de ces organismes étonnants).

Lamproderma zonatum (névé Cormet de Roselend) déterminé par Marianne Meyer

Dans la mégaphorbiée de la descente, je suis heureuse de voir cette plante remarquable, inscrite sur la liste rouge des plantes en danger de disparition: la pédiculaire tronquée.

Pedicularis recutita=Pédiculaire tronquée

Plan de la randonnée, autres photos et commentaires en cliquant sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630222259418/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 18:48

Suite ...

Mercredi 27 juin : Randonnée Groupe 1 du Val des prés à Laval (2030m) jusqu'aux lacs de la Madeleine (2669m). Paysages montagnards, lacs, pique-nique dans un décor de rêve.

La main de Crépin

La main de Crépin

 Le Lac Long.

Le lac Long à 2387m d'altitude

Taversée du ruisseau des Muandes

Traversée d'un ruisseau

Pique-nique au bord d'un petit lac.

Pique-nique les pieds dans l'eau

Heureux !

Un quatuor heureux

Au loin, un chevreuil dans un névé.

Un chamois dans le névé

Autres photos, noms des fleurs, cliquer  sur le lien de l'album :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630437130664/

Jeudi 28 juin : Randonnée Groupe 2 depuis le centre de vacances (1850m) jusqu'au Col des trois frères mineurs (2682m).


Départ au-dessus du Village du Soleil à Montgenèvre

Escalader la crête ne semble pas raisonnable et on redescend pour passer autre part.

Les Acles

Pétrocallis des Pyrénées et Anémone du Mont Baldo

Petrocallis pyrenaica=Pétrocallis des PyrénéesAnemone baldensis=Anémone du Mont Baldo

Des myxomycètes nivicoles...

Myxomycètes nivicoles

Le Groupe 1 est monté au Chaberton (1300m de dénivelé).

Les costauds au Col de Chaberton

Autres photos et commentaires sur l'album en cliquant sur le lien :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630439126542/

Vendredi 29 juin : Randonnée sur le site géologique du Chenaillet du col de Montgenèvre (1842m) jusqu'aux tables d'orientation du sommet (2650m). Impressionnant de marcher à cette altitude sur les belles roches du fond de l'Océan alpin disparu. 

Le Chenaillet

Trois tables d'orientation permettent de bien situer les montagnes alentour.

Le Chenaillet

Le choux de Richer, l'une des plantes endémiques du site.

Coincya richeri=Choux de Richer

Pique-nique le cul posé sur les belles roches, c'est-t'y pas beau ?

Assis sur les roches de l'océan alpin (1)

Photos, fleurs nommées et commentaires sur le lien : 

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630449151394/

Merci à l'équipe des G.A. (Gentils animateurs) qui se sont occupés de préparer ces belles randonnées et de nous encadrer et à vous tous pour votre sympathique compagnie.

Bonne continuation sur le chemin de la vie et belles randonnées.

Bien amicalement, Odette


Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 14:28

Samedi 23 juin : Après avoir franchi l'impressionant col du Galibier avec mon amie Nicole, nous voici aux Village Club de Montgenèvre. Les habitués des séjours coders73 reprennent contact, les nouveaux font connaissance. Chacun trouve sa chambre. C'est parti pour une semaine de randonnées dans les montagnes des Alpes du Sud.

Village du soleil à Montgenèvre

Dimanche 24 juin : Randonnée Groupe 1 depuis le parking de Roubion (1650m) à Névache et ascension de l'Aiguille rouge (2545m). Beaux paysages et rencontres de plantes rares.

Androsace velue (sur liste rouge des plantes en voie de disparition).

Androsace villosa=Androsace velue

A la croix de l'Aiguille rouge.

Aiguille rouge (2)

Le lac de Chavillon et l'Aiguille rouge.

lac de Chavillon et Aiguille rouge

Voir et copier les photos ou les noms des fleurs sur l'album en cliquant sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630424307154/

Lundi 25 juin : Randonnée Groupe 1 du Val des prés à Fontcouverte (1857m) jusqu'aux Crêtes de Gardioles (environ 2650m) en passant par les lacs Laramon et Serpent. Malgré le temps froid et humide, rencontres très agréables avec deux rois des Alpes : l'éritriche nain et Pierre-Alain...

Eritrichium nanum=Eritriche nain et Pierre-Alain

C'est humide aujourd'hui ! 


Ponchos et fraicheur

La belle primevère à larges feuilles.

Primula latifolia=Primevère à larges feuilles

Pour voir et copier les  noms des fleurs ou les photos de l'album cliquer sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630425227968/

Mardi 26 juin :Randonnée Groupe 1 au-dessus de Briançon depuis le nid d'aigle de Serre-Lan ( 1847m) et grimpettes jusqu'aux Crêtes de Peyrolle (2618m). Majestueux !

Un abri original à Serre-Lan

Le Serre-Lan Abri original

La daphné camélée (même famille que notre joli-bois), très parfumée, rencontrée presque tout le long du chemin.

Daphne cneorum=Daphné camélée

Christiane et René à la Croix de la cime.

Croix de la cime 2573m (4)

Une partie des Crêtes de Peyrolle en perspective.

Le groupe sur les crêtes de Peyrolle (2)

Pour voir, copier les photos et les noms des fleurs, cliquer sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630432510972/

à suivre...

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 11:07

 

14-Les-pains-a-la-sortie-du-four.JPG

Recette du pain d’Oscar

  Pour  1 KG de farine :

½ cube de levure de boulanger à diluer dans de l’eau tiède

0,6 litre d’eau tiède

Pétrir jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux doigts.

Ajouter 20 g de sel fondu dans un peu d’eau chaude

Pétrir encore pendant 10 mn environ pour que le sel soit bien mélangé.

Mettre le pâton obtenu dans un récipient et recouvrir d’une toile.

Laisser lever pendant 1 heure dans un endroit tiède.

Découper la pâte  et préparer les pains en étalant la pâte et en remontant les coins pour faire une boule.

Couvrir et laisser lever de nouveau pendant 1 heure.

Enfourner dans un four à 240° et faire cuire 45 mn en prenant soin de mettre une casserole d’eau dans le four ainsi la croûte sera plus fine.

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans RECETTES
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 15:13

Le Mont-Saint-Michel évoque pour la plupart d'entre nous la Normandie. Pourtant, il y a bien un Mont-Saint-Michel et une chapelle du même nom qui domine le bassin Chambérien. Cette jolie promenade de 535m de dénivelé je l'ai parcouru deux fois, avec quelques vaillants animateurs et animatrices le 7 mai et  avec le groupe 3 de l'ADAPAR le 1er juin. Nous avons pris le départ du sentier à Challes-les-Eaux (360m). C'est un sentier agréablement ombragé par les buis sur une grande partie du parcours. Il monte modérément et de ce fait il est assez long. Il est fréquenté par de nombreux amateurs de V.T.T. 

Vue sur Challes-les-Eaux

Le sentier très fleuri cotoie des epèces signalées par un panneau éducatif comme la Leuzée conifère. Je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer cette plante rare.

Saponaria acymoides=Saponaire faux basilic Melittis melissophyllum=Melitte à feuilles de mélisseLactuca perennis=Laitue vivace         

 Orchis purpurea=Orchis pourpre (3)

Nous voici arrivés sur les vestiges de l'ancienne chapelle.

Ruines de l'ancienne chapelle

La lecture des panneaux pour une petite leçon d'histoire avant l'arrivée s'impose.

Arrivée à l'ancienne chapelle

Notre amie Michelle s'avance la première à la rencontre de la chapelle dédiée à son Saint patron. La chapelle est située à 895m d'altitude.

Nouvelle chapelle du Mont St Michel

Les planeurs se laissent porter par les courants ascendants au-dessus de nous. La vue dégagée sur la vallée, le Granier est de toute beauté. 

Pause cassecroûte au pied de la chapelle

Un planeur

Vue du Mont Saint Michel

Le 1er juin nous sommes 84 adaparistes répartis en 3 groupes  à profiter de cette sympathique randonnée.

ADAPAR au Mont St Michel

Au soleil ou à l'ombre, chacun trouve un coin pour se restaurer et détendre avant la descente.

A l'ancienne chapelle

Je profite du repos pour observer les nombreux ascalaphes soufrés en chasse parmi les herbes hautes de la prairie sèche et chaude du sommet. Ailes translucides étalées pour profiter du soleil ou repliées pour éviter la prise au vent ils volent d'herbe en herbe à la recherche des petits insectes qui constituent leur nourriture. Ni papillon, ni libellule, l'ascalaphe soufré est classé dans l'ordre des neuroptères comme le fourmilion.

Ascalaphe soufré

Ascalaphe soufré

Nous allons faire un tour jusqu'au belvédère qui comporte des tables d'orientation.

La chapelle vue du belvédère

Avec le groupe 3 nous prenons le chemin du retour en passant par le parking Natura 2000 de Montmerlet puis Curienne pour une descente beaucoup plus courte et très agréable.

Prêts pour la descente

Lien de l'album photo sur flickr :  http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630031580094/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 12:58

Départ de cette randonnée à 775 m d'altitude au village d'Epernay dans les Bauges en direction du Mont Morbié (1542m) sur un sentier forestier très pentu pour la moitié du dénivelé, à une heure de l'après-midi, par un temps chaud et orageux. Nous avons sué comme des bêtes, franchi quelques barbelés avant d'arriver dans des pentes plus agréables et verdoyantes. Passer les fils de fer barbelé

Sur le bord du sentier il y avait pourtant le Bugle de Genève,  une belle plante de la famille des Lamiacées pas très fréquente,

Ajuga genevensis=Bugle de Genève

et une énorme morille qui a fini en une délicieuse omelette dans ma poêle. Tant pis pour le groupe de tête qui ne l'a même pas vu !

Morille'

A partir du Pré de la Cha, les pentes sont plus douces et verdoyantes.

 

 En vue du Mont Morbié

Nous avons pu souffler un peu et prendre le temps de regarder au passage les plantes qui se plaisent dans les bordures boisées des prés.

Cardamine pentaphyllos=Dentaire à 5 foliolesCardamine heptaphylla=Dentaire à 7 folioles

Ranunculus aconitifolius=Renoncule à feuilles d'aconit

A partir de 1300m d'altitude, le sentier suit la ligne de crête de faux plats en montées.

 

Dernier replat avant le Mt Morbié

Pulsatilla alpina ssp. apiifolia= Pulsatille soufréeLathyrus vernus=Gesse printanière

Collines des Bauges en enfilage

Sur la Dent d'Arclusaz l'orage menaçait.

Arclusaz sous l'orage

Au pied du Mont Morbié, la pluie est arrivée. Nous avons dû mettre nos ponchos.

Mont Morbié

Jospeh le G.A. du jour, nous a fait, une brillante lecture de paysage.

Un grain

En échange Léa lui a montré comment boire avec la pipette de son camel bag.

Joseph à la tétéé

Nous avons pris le chemin du retour en direction de Routhennes.

Trollius europaeus=Trolles

Orchis mascula=Orchis mâle

L'averse a été de courte durée. Les prés fleuris embaumaient tout le long de la descente.



Descente dans la penteCrataegus laevigata=Aubépine épineuse

Orchis morio=Orchis bouffon

Prairie fleurie des Bauges

Pour voir l'album photos de cette randonnée cliquer sur le lien flickr suivant : 

http://www.flickr.com/photos/uginat/sets/72157630030788302/

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans SORTIE AVEC ADAPAR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Glaner dans la nature
  • Le blog de Glaner dans la nature
  • : randonnées pédestres été/hiver, voyages, photos fleurs, champignons, papillons,paysages, recettes fruits, fleurs sauvages
  • Contact

Profil

  • Glaner dans la nature
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.