Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 17:08

1 VIsite de Puebla14 Rue de Puebla

2 Belle maison recouverte de talaveras
En une matinée nous n’avons pu que survoler la richesse culturelle de la très belle ville coloniale de Puebla :


Située à 2160m d’altitude, fondée en 1531, 4ème ville du Mexique, Puebla est une très belle ville.

Les façades des maisons sont couvertes de céramiques de couleurs appelée talaveras 


 Dans la cour de la maison de la culture, des jeunes artistes préparaient  une exposition dédiée à la fête des morts, couleurs de base orange et violet.
10 Jolis squelettes     
depuis la galerie à arcades, nous avons admiré les tours et la coupole de style renaissance  de la cathédrale.                                                       
 
5 Tours et Coupoles     6 Tour et coupole de la cathédrale

Nous avons traversé la biblioteca  Palafoxiana , à la porte monumentale, et par la place du  Zocalo,
12 Belle porte     16 Zocalo

gagné l’intérieur magnifique de la Cathédrale,  de style néoclassique. 

18 Orgues       19 Autel
Nous avons visité l’église de Santo Domingo , dont la chapelle du Rosario (1690) est un chef-d’œuvre du baroque churrigueresque (
architecte  Churriguera  1665-1725) luxuriant et croule sous les chérubins et les angelots dorés.
27 N.D. de Guadalupe     30 Ange

Nous avons admiré la Casa del  Alfeñique ou maison du « sucre d’orge ».
Le centre historique avec ses demeures du XVIII siècle, ses nombreuses églises baroques (plus de 60), ses musées, ses petites places charmantes, ses quartiers pittoresques,  est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.
35 La maison du sucre d'orge     59 Tours
Il y avait tout autour du centre historique beaucoup de jeunes étudiants symphatiques, intéressés à écouter notre guide nous donner les explications en français.
34 Les étudiants mexicains      22 Jacques s'exprime

Nous avons visité la Talavera Armando qui fabrique, de véritables oeuvres d'art en céramique et admiré la dextérité des artisans.  Puis nous nous sommes rendus au marché « El Parian » où les petites échoppes alignées croulent sous les talaveras multicolores avec  bien d’autres marchandises de l’artisanat local.

43 Dessin     46 Un plat fini


Au restaurant nous avons goûté le mole poblano , sauce étonnante, à la fois douce et pimentée, à base de cacao, d’amandes et de dizaines d’autres ingrédients dont différents piments. 


57 Mole poblano cacao amande pilée, piments     

Nous voici en route pour Oaxaca, nichée au creux d’une vallée à 1.500 mètres d’altitude et encadrée par les montagnes de la Sierra Madre del Sur.  Tout le long des 280 km qui relient Puebla à Oaxaca,  nous avons vu les villages aux maisons modestes avec leurs réservoirs d’eau, sur les toits, les cultures de maïs, céréale de base au Mexique, les champs de fleurs sans doute destinées à la fête des morts, les cactus cierges, les cactus candélabres, les yuccas et figuiers de Barbarie. La terre est profondément ravinée par endroit.
1 Maisonnette avec leur réservoirs d'eau    6 Champs de fleurs

Le cactus cierge  (Neobuxbaumia polylopha ):  C’est une plante succulente (elle stocke l’eau dans sa tige), originaire du Mexique. Elle peut atteindre 13 m de haut, mais paradoxalement, sa croissance est très lente ! Sa forme en colonne lui a valut le nom de « cactus cierge ». La popularité de ce cactus c’est faite à travers les multiples films de Western !
12 Cactus cierges     10 Yucas

Dans la soirée nous voici à l'hôtel, l’Hacienda de la Noria, dans l’entrée une scène de la révolution d’Emiliano Zapata (1883-1919), fermier métis, à la tête de l’Armée zapatiste de libération nationale, il a déclaré la guerre à l’état mexicain.  Son but : rendre la terre à ceux qui la travaillent. Il a été assassiné.

Aujourd’hui, de nombreux paysans adhèrent au mouvement zapatiste qui exige toujours « terre, justice et paix »

 1 Scène de la révolution Zappatiste

Le soir au diner nous avons vu une représentation des fêtes indiennes de la « Guelaguetza », qui signifie « offrande » en zapotèque. La vraie grande  fête traditionnelle indienne se déroule lors des deux dernières lunes de juillet ou août et réunit les indiens des sept régions qui entourent Oaxaca avec danses rituelles, folklore et a pour but de fêter  en commun un évènement important  dans la vie de chacun de ses membres.  

 Nous nous contenterons donc de la « Guelaguetza »  pour les  touristes : nous avons cependant  assisté à un très beau spectacle folklorique.

18 Folklore2     28 Folklore

Fin de cette deuxième journée tout aussi bien remplie que la 1ère.


Plus de photos sur les albums de : http://www.flickr.com/photos/uginat/ 

Partager cet article

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans VOYAGES
commenter cet article

commentaires

stephanie 02/01/2010 20:16


ça fait rêver...


la valse des aromes 31/12/2009 20:10


merci Odette pour cette évasion au Mexique !!! bisous


Présentation

  • : Le blog de Glaner dans la nature
  • Le blog de Glaner dans la nature
  • : randonnées pédestres été/hiver, voyages, photos fleurs, champignons, papillons,paysages, recettes fruits, fleurs sauvages
  • Contact

Profil

  • Glaner dans la nature
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.