Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:39

Départ d'Ugine, Marlens, Col de l'Epine, peu avant le Bouchet, nous grimpons par la petite route qui conduit à la Savatte par Banderelle.

 

Une promenade au-dessus de la Savatte au printemps pour cueillir les jonquilles, est très agréable, facile, accessible à tous car on peut aller en voiture sur une bonne route jusqu'à un grand parking et faire un bout de chemin suivant ses possibilités physiques.

Cependant, le 19 avril, la route était encore enneigée bien avant le parking et nous avons fait demi-tour pour se garer un peu plus bas, au niveau d'un chemin qui conduit à un chalet et nous avons pris le raccourci qui monte dans le bois.

 

Une hermine 001

 

1ère découverte de la journée : une hermine à la chasse dans sa tenue de camouflage toute blanche avec seulement le bout de sa queue noire, presque invisible au milieu des plaques de neige.

Nous avons fait une bonne marche pour atteindre les pentes orientées au soleil au-delà des Fontanettes où les jonquilles avaient déjà poussé.

 

Copie de Narcissus pseudonarcissus=Jonquille 011

 

Jonquille, Narcissus pseudonarcissus. Le bulbe et les feuilles de cette belle Liliacée, sont toxiques et peuvent provoquer des troubles digestifs, neurologiques et cardiaques. Les fleurs crues sont elles aussi légèrement toxiques. La cuisson neutraliserait le danger. Ces fleurs donnaient, parait-il, lieu à de savoureuses confiseries sous l'Angleterre victorienne !

 Nous voilà heureuses comme des fillettes avec nos bouquets

 

  sortie jonquilles avril 2010 (2)Danièle 005

Hélène 003sortie jonquilles avril 2010

 

Michèle 004Marie Jo 011

 Monique et Claudie 010

Nous admirons la Gagée commune Gagea lutea , une ravissante petite Liliacée bien présente dans les paturages du Mont Charvin au printemps.

 

  Gagea lutea = Gagée commune 007

Notre vénérable mycologue Antoine est resté dans le bois. Il a cherché et trouvé là une pézize peu fréquente qui colonise les cônes d'épicéa en automne  : le ciboire des cônes d'épicéas Rutstroemia bulgaroides.

Il est content de sa cueillette et aura droit lui aussi à son petit bouquet de jonquilles.

 

Le groupe avec Antoine 006

 

Rutstroemia bulgarioides= Ciboires des cônes d'épicéa 0

 

La journée se terminera dans notre local de la maison Perrier de la Bathie où nous continuerons à examiner quelques cueillettes.

La Savatte 014

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Glaner dans la nature
  • Le blog de Glaner dans la nature
  • : randonnées pédestres été/hiver, voyages, photos fleurs, champignons, papillons,paysages, recettes fruits, fleurs sauvages
  • Contact

Profil

  • Glaner dans la nature
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.