Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 19:33

Le départ de cette randonnée est situé à 1336m d'altiude au Pont de la Betta. Venant d'Albertville nous avons pris l'A41, et la sortie 24 en direction de Brignoud au 1er rond-point, puis Brignoud - Villard-Bonnot au 2ème rond point et ensuite par la D 528 Uriage, nous avons traversé les villages de Laval, Le Mollard, Le Fuzier, Prabert. C'est en fait la route de la station des Sept Laux. En sortant du village de Prabert, route dite "du pré de l'Arc" il faut continuer tout droit. Il y a un petit panneau au carrefour qui indique la direction du Pont de la Betta.

Courte montée jusqu'à un 2ème parking, sur un sentier tapissé d'aiguilles de résineux et surprise de découvrir dès le départ quelques chanterelles violettes blotties contre une racine d'épicéa. Un bon comestible pas très connu des cueilleurs locaux et tant mieux car sa raréfaction très nette dans beaucoup de régions d'Europe incite à la protéger. Elle est d'ores et déjà inscrite sur plusieurs listes européennes d'espèces menacées.

Habert le Muret

Peu après nous passons près du Habert le Muret 1475m. Un habert c'est une cabane de berger. Celle-ci est minuscule, blottie à flan de montagne.

Digitale à grande fleurs (Digitalis grandiflora)

Un peu plus haut il y a le Digitale à grandes fleurs. Les différentes espèces de digitales sont dangereuses car elles renferment des substances cardiotoniques très puissantes. L'ingestion de leurs feuilles ou de leurs fleurs en petite quantité peut entraîner la mort. Il existe un risque de confusion avec la consoude avant la floraison. La digitale pourpre et la consoude se côtoient souvent dans les jardins; On peut les différencier par le toucher : la digitale a des feuilles très douces au toucher alors que les feuilles de la consoude sont rêches et râpeuses.

A 1665m d'altitude nous passons près d'un grand mur en forme de triangle. C'est un ancien soubassement de la ligne électrique avant rénovation. (Précision apportée par Henri, lecteur de cet article).

Le sentier est caillouteux et ruisselant d'eau par endroit ou tapissé de pelouse alpine ailleurs. Nous sortons de la forêt à proximité du Habert d'AIguebelle.

Le sentier entre forêt et prairie - l'arrivée du groupe 2 au Habert d'Aiguebelle
Le sentier entre forêt et prairie - l'arrivée du groupe 2 au Habert d'Aiguebelle
Le sentier entre forêt et prairie - l'arrivée du groupe 2 au Habert d'Aiguebelle

Le sentier entre forêt et prairie - l'arrivée du groupe 2 au Habert d'Aiguebelle

A partir de là, le sentier monte en larges lacets jusqu'aux lacs de Venetier. Plusieurs petits lacs se succèdent après la 1ère petite gouille bleue (2090m) où nous avons fait une courte halte. Derrière nous les montagnes du massif de Belledonne avec celles de la Haute Maurienne qui barrent l'horizon. Le paysage est très beau.

Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016

Après être passé près du dernier lac sur un replat où paissent quelques vaches, nous attaquons la montée vers les col de la Jasse. La pente est très raide. Lors de la reconnaissance le lundi 27 juillet, j'ai eu la surprise de découvrir une gentiane beaucoup moins banale que la gentiane acaule. Il s'agit de la gentiane des Alpes. Sa corolle est beaucoup plus courte (maxi 4 cm) et ses feuilles sont elles aussi courtes, coriaces et relevées en spatule. Ce vendredi elle était beaucoup moins présente sur les pentes rocheuses, mais nous l'avons découvert à proximité du col.

Gentiane des Alpes (Gentiana alpina)
Gentiane des Alpes (Gentiana alpina)

Gentiane des Alpes (Gentiana alpina)

Au col de la Jasse 2377m, la vue sur Grenoble et les localités voisines, ainsi que sur les massifs de la Chartreuse était une belle récompense après l'effort de la montée.

Arrivée au col de la Jasse et le plaisir du casse-croûte au soleil avec une belle vue et entourés de belles fleurs.
Arrivée au col de la Jasse et le plaisir du casse-croûte au soleil avec une belle vue et entourés de belles fleurs.
Arrivée au col de la Jasse et le plaisir du casse-croûte au soleil avec une belle vue et entourés de belles fleurs.
Arrivée au col de la Jasse et le plaisir du casse-croûte au soleil avec une belle vue et entourés de belles fleurs.

Arrivée au col de la Jasse et le plaisir du casse-croûte au soleil avec une belle vue et entourés de belles fleurs.

Parmi les rochers, les belles fleurs alpines : gentiane des Alpes (Gentiana alpina), marguerite des Alpes (Leucanthemopsis alpina), silène sans pédoncule (Silena exscapa), joubarbe des montagnes (Sempervivum montana), campanule de Scheuchzer (Campanula scheuchzeri),

Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016

En redescendant d'autres fleurs de la prairie alpine : trèfle des Alpes (Trifolium alpinum), potentllle à grandes fleurs (Potentilla grandiflora), potentille dorée (Potentilla aurea), raiponce hémisphérique ( Phyteuma hemisphaericum), pensée à deux fleurs (Viola biflora), raiponce à feuilles de bétoine (Phyteuma betonicifolium).

Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016

Près du Habert d'Aiguebelle le long du cours d'eau qui alimente le bassin : saxifrage des ruisseaux (Saxifraga aizoides)

Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016
Col de la Jasse Massif de Belledonne ADAPAR le 31 juillet 2016

pour terminer le défilé des beautés des montagnes : la petite astrance (Astrantia minor). Une minuscule ombellifère très difficile à photographier car elle se balance sur sa tige grêle au grè du vent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Glaner dans la nature - dans randonnées avec l'ADAPAR
commenter cet article

commentaires

Odette 01/01/2017 22:21

Merci pour ces précisions et bonnes randonnées en 2017 !

Henry 01/01/2017 21:50

Il y a une petite erreur dans la chronologie du parcours pour arriver au pont de la Betta : c'est Laval, Le Mollard, Le Fuzier et Prabert et c'est en sortant de Prabert que vous prenez la route (dite du Pré de L'Arc) qui va au parking du Pont de la Betta.
Le mur vers 1665 est un ancien soubassement à la ligne électrique avant sa rénovation.
Sion bon topo.

Présentation

  • : Le blog de Glaner dans la nature
  • Le blog de Glaner dans la nature
  • : randonnées pédestres été/hiver, voyages, photos fleurs, champignons, papillons,paysages, recettes fruits, fleurs sauvages
  • Contact

Profil

  • Glaner dans la nature
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.
  • Je suis une retraitée active, passionnée par la nature. J'aime aussi atteindre le but fixé, au sens propre et au sens figuré... Ma famille, mes amis, mon mari, mon chat, sont aussi très importants pour ma santé morale.